LOGO INFUSION COSMETHIK 2

L’impact de l’upcycling dans la cosmétique

28, Oct, 2022

Si vous êtes un.e adepte du surcyclage, vous avez certainement déjà utilisé une boîte de conserve pour la transformer en pot à crayons… Mais saviez-vous qu’aujourd’hui, de plus en plus de marques écoresponsables favorisent l’upcycling lors de la création de nouveaux actifs cosmétiques ?

L’objectif de cette démarche : transformer des déchets de l’industrie, généralement agroalimentaire, en un produit de qualité et d’utilité supérieure. 

Sans plus tarder, découvrez les dessous de cette nouvelle tendance qui fait du bien à la planète !

Qu’est-ce que l’upcycling ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, partons pour un bref rappel de ce qu’est l’upcycling.

L’upcycling, également appelé surcyclage ou “recyclage par le haut” consiste à  transformer un produit pour lui donner une seconde vie, tout en upgradant la qualité du produit final. Cette pratique est particulièrement réputée dans le monde de la mode, de l’ameublement et de la décoration. En effet, qui n’a jamais aujourd’hui customiser un meuble vintage ou transformer de vieilles palettes en bois en canapé ?

En plus de stimuler l’esprit créatif, l’upcycling présente de nombreux avantages pour la planète. En effet, lorsqu’on upcycle, on transforme des produits délaissées, destinées à être jetées pour leur offrir une seconde vie. Résultat ? On participe à la réduction de la pollution et on prolonge leur cycle de vie

Mais ce n’est pas tout… En faisant de l’upcycling, vous éviterez la création supplémentaire de matières premières. Par conséquent, vous réaliserez des économies d’eau et d’énergie. 

 

 

Upcycling de pots en verre en pots à crayon
Upcycling de noyaux de cerises

L’upcycling en cosmétique : une nouvelle tendance

Après s’être imposé dans les secteurs de la mode, de l’ameublement et de la décoration, l’upcycling fait sa place dans l’univers de la cosmétique. Il faut dire que l’industrie cosmétique n’est pas sans conséquence sur l’environnement. Or, à l’heure où l’urgence climatique s’impose à notre esprit, il est important – voir nécessaire – de repenser notre façon de produire et de consommer. 

En pratiquant l’upcycling, les marques de cosmétique privilégient un mode de production éco-responsable. Concrètement, cela va consister à réutiliser les déchets alimentaires (tels que la peau des fruits, les noyaux ou encore les écorces d’arbres) pour les transformer en ingrédients. Une fois broyés, puis transformés en huile ou tout autre ingrédient de qualité, ces produits upcyclés sont par la suite intégrés dans les cosmétiques.

Prenons l’exemple de la pomme. Une fois les pépins et la peau transformés en poudre, cet ingrédient apparaît comme un excellent anti-ride et matifiant pour la peau. Grâce à ses agents émulsionnants, vous découvrirez de nouveaux effets sensoriels des plus agréables !

Obtenue par broyage, la poudre de noyaux de cerise se révèle comme un excellent exfoliant naturel, capable de redonner vitalité et éclat à votre teint !

Outre la production, l’upcycling est également pratiqué sur les emballages des cosmétiques. Grâce à la confection de flacons en verre, certaines marques de cosmétiques offrent aux consommateurs la possibilité de réutiliser ces contenants après les avoir lavés. Vase, lampe, ou encore boîte à secrets… À vous de faire preuve de créativité pour donner une seconde vie à vos emballages !


Vous l’aurez compris ; l’upcycling en cosmétique devient à l’heure actuelle une véritable tendance. Et cela tombe bien, les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus sensibles aux questions environnementales, aux gaspillages et aux déchets.